Barcelone à vélo

Voici un petit guide rapide des quartiers que l'on peut facilement visiter à vélo:

Il est préférable d'explorer la vieille ville à pied (surtout le "barrio gótico"): ses rues étroites ne sont pas idéales pour les groupes à vélos! On peut cependant s'y aventurer en petit comité sans déranger les passants.

On y trouve des trésors, les vestiges romains d'une Barcelone alors appelée Barcino, l'ancien quartier juif, quelques patios cachés, des églises et de nombreux musées. Nous vous recommandons chaudement le Musée Picasso dans la magnifique rue Montcada, le MEAM (Musée d'Art Moderne Européen) qui se trouve juste à côté, et le Musée d'histoire de la ville situé sur la Plaça del Rei.


Le passeig de Gràcia, Le quartier gitan du Somorrostro (actuelle Barceloneta) et La Sagrada Familia


Les quartiers qui entourent la vieille ville sont les plus accessibles à vélos:

BARCELONETA. Ancien quartier de pêcheurs coincé entre le port et la plage, un charme de village s'en dégage...On s'y arrête volontiers pour écouter un petit concert ou pour y manger une glace italienne. L'accès à la plage est parfait pour les cyclistes! On longe le bord de mer, on s’arrête sous un arbre du Parc pour se reposer ou faire une partie de ping-pong...très sympa!

POBLE NOU. C'est le quartier que nous préférons! Premièrement parce qu'il est facile de s'y déplacer en vélo. Ensuite parce que le mélange et les contrastes urbanistiques y sont à leur apogée. En effet, la "Manchester catalane" n'est plus ce qu'elle était! Cet ancien quartier industriel s'est transformé de manière spectaculaire ces 10 dernières années. En le parcourant aujourd'hui on côtoie de petites maisons d'un étage où vivaient des pêcheurs, d'anciennes usines désaffectées, un parc tout neuf conçu par Jean Nouvel, de hauts immeubles en verre et en métal, la toute nouvelle zone administrative et technologique appelée "22@", un cimetière néo-classique, une tour ultra moderne à la forme suggestive...

GRÀCIA. Toujours appelé "Vila de Gràcia", cet ancien village a été absorbé par l'extension de Barcelone à la fin du XIXième siècle. On y trouve encore une atmosphère paisible et authentique: la vie de quartier s'y déroule autour de nombreuses petites places ombragées, elles font le charme unique de Gràcia . Le "Parc Güell", conçu par Gaudí,  se situe un plus en hauteur, trés proche.  En Août se célèbrent "les festes de Gràcia", des rues sont décorées par leurs habitants, il y  a des concerts en plein air, cela dure plusieurs jours et c'est à voir absolument!

POBLE SEC. Sur le flanc nord de la montagne de Montjuic (qui abrite la fondation Miró et de magnifiques parcs) se trouve ce fantastique quartier, agréable pour ses rues semi-piétonnes et ses terrasses de bar où l'on peut déguster le fameux vermouth du coin. Pour les courageux on peut même s'aventurer à grimper un peu afin d’apprécier une autre perspective de Barcelone: celle des toits et des antennes paraboliques, la silhouette de la Sagrada Familia et la mer Méditerranée jusqu’à l'horizon.

RAVAL. L’ancien "Barrio Chino" a bien changé en 15 ans...A cette époque les touristes ne pointaient guère leur nez dans ce mythique quartier populaire où Jean Genêt errait dans les années 50. Sa réputation sulfureuse, plutôt méritée, éloignait le vacancier lambda et attirait la "bohême"...Les réformes urbanistiques et les efforts de la mairie pour améliorer ce bout du centre-ville ont modifié profondément le tissu social. Le nom de "barrio chino" a même été remplacé officiellement par "Raval", mais on sait bien que ce n'est pas en changeant l'étiquette que l'on change le contenu! Les contrastes y sont donc trés marqués, autant en ce qui concerne l'architecture qu'en ce qui concerne la population. Les emblématiques bar Pastis et le bar Marsella où l'on sert encore de l'absinthe, côtoient la toute nouvelle Filmoteca de Catalunya et le Museu d'Art Contemporaní de Barcelona (MACBA), un hôtel 5 étoiles fait face à un immeuble squatté de 5 étages. En somme, un quartier "vivant et bariolé" lirait-on dans un guide touristique...!


Contactez nous!