Barcelone Personnages La Laia

La Laia

Eulalie, la Patronne de Barcelone

 

Sainte Eulalie est l’une des 2 grandes patrones de Barcelone. Elle représente la jeunesse…puisque devenue martyre à l’âge de 13 ans. Célébrée le 12 février elle est, avec les festivités du Carnaval, la première grande célébration de l’année.
 
Barcelone dédie une semaine à sa co-patronne en organisant de nombreuses activités, principalement pour les enfants: ateliers, jeux, concerts…
 
 

la fête de la lumière



La mairie a aussi modernisé cette fête en célébrant -depuis quelques années déjà- un festival de lumières à Poblenou: spectacles, projections de lumières sur les façades (mapping!) 


Le 15, 16 et 17 février…keep the date! C’est à la tombée de la nuit que ça se passe (évidemment) et c’est super: des artistes internationaux mais aussi les élèves d’écoles de design, d’architecture et d’art participeront à ce festival de lumières trois soirs durant.


 
 
Eulalie, Patronne de barcelone et fête de la lumière




La Laia, c’est aussi l’occasion de participer et de se réunir dans la célébration des traditions populaires catalanes: défilé de Gegants, d’utiliser les place publique pour danser la Sardane ou voir grimper les Castellers, faire chauffer les pétards avec les Correfocs, etc…

 
 
Sainte Eulalie, patronne de barcelone

 

 
 
 

L’histoire d’Eulalia

 
Nous sommes en 303 et Eulalia, petite gardienne d’oies à Sarria (un village situé à un dizaine de kilomètres de la Barcino romaine) actuellement le quartier chic de la zone-haute) s’est présentée devant Decius, le gouverneur romain, pour lui demander d’arrêter les persécutions contre les chrétiens.
 
 
Malheureusement, (elle est simplement née 30 ans trop tôt, tout comme saint Georges, patron de la Catalogne qui fut décapité) le consul voulant montrer l’exemple aux chrétiens qui refusaient de renier leur foi, elle fut condamnée à souffrir 13 châtiments. Enfermée, dépecée, brûlée à la chaux vive…sa foi la rendait tenace!  Mise (nue) dans un tonneau rempli de clous et de bris de verre, on fit rouler le tonneau dans une ruelle qui s’appelle encore aujourd’hui la « Baixada de santa Eulalia » (la descente de sainte Eulalie) dans l’ancien quartier juif du Call.


Sainte Eulalie, patronne de barcelone
 

 

Elle a été finalement crucifiée et le miracle fit qu’un manteau de neige recouvrit sa nudité. La légende dit aussi qu’à son dernier souffle, une colombe blanche sortie de sa bouche et s’envola.
 
Sa sépulture se trouve aujourd’hui dans la Cathédrale de Barcelone…la Cathédrale sainte Eulalie et vous pourrez voir 13 oies blanches dans le cloître.