Barcelone Curiosités La chauve-souris et Barcelone

La chauve-souris et Barcelone

Bien que depuis près d’un siècle, la chauve-souris n’apparaisse plus sur les armoiries de la ville de Barcelone, on en admire encore de nombreux spécimens sculptés. Tantôt sur des lampadaires tantôt sur les entrées principales des grand marchés couverts construits au XIXème (et dont la fameuse ‘Boqueria’ fait partie) cette étrange créature trône souvent au-dessus d’une couronne.

 

Mais pourquoi donc une chauve-souris?

Barcelone et la chauve-souris
Chauve-souris, détail d’un lampadaire de l’avenue Passeig de Gracia, Barcelone.

LA LÉGENDE de jacques 1er

Remontons dans le temps…

 

Depuis 1162, Barcelone est le chef-lieu de la Principauté de Catalogne, annexée au Royaume d’Aragon, au même titre que le Royaume de Valence et celui de Majorque, tous chapeautés par la Couronne d’Aragon.

Une vieille légende à propos de Jaume Ier dit ‘Le Conquérant’ (1208-1276), roi d’Aragon et Comte de Barcelone, rend populaire la chauve-souris. Une nuit, tandis que Jaume Ier et ses troupes assiègent la ville de Valence occupée par les Maures, une chauve-souris rentre dans la tente du souverain et le réveille. Pris de panique, il donne l’alerte. Coïncidence ou signe de la Providence, toujours est-il que ce faisant, Jaume Ier sauve ses hommes de l’attaque surprise que les Maures préparaient et conquiert la ville de Valence ! Il existe d’autres légendes contant des faits similaires à l’entour de la ville de Palma de Majorque. Mais aucune ne suffit à expliquer pourquoi la ville de Barcelone fait officiellement figurer la chauve-souris sur ses armoiries depuis 1627 – soit 400 ans après Jaume Ier.

 

Continuons donc nos recherches…

Barcelone et la chauve souris
A gauche : l’Histoire des Victorieux anciens Contes de Barcelone (1603) montrant le dragon surmontant le drapeau catalan. A droite : la Chronique universelle de la Principauté de Catalogne (1609) montrant une chauve-souris surmontant le drapeau.

dragon ou chauve-souris?

Un siècle après la mort de Jaume Ier, Pere dit ‘Le Cérémonieux’ (1319-1387) est aux commandes et il décide de prendre le Dragon comme emblème de la Couronne d’Aragon. C’est ainsi que les capitales de la Couronne d’Aragon telles que Barcelone, Majorque et Valence voit bientôt surmonter leurs armoiries d’un dragon.

Au fil des siècles, on observe que le dragon appelé ‘drac pennat’ en langues locales se transforme petit à petit en ‘rat pennat’, rat ailé (chauve-souris, en français) au point qu’à la fin du XVIème et au début du XVIIème siècle, la chauve-souris remplace officiellement le dragon sur les armoiries des trois grandes villes.

 

Ainsi le glissement de ‘drac pennat’ à ‘rat pennat’ a sans nul doute été facilité par les légendes de victoires qui ont entouré Jaume Ier ‘Le Conquérant’ aidé par une chauve-souris et par la proximité phonétique des deux termes.

Par ailleurs, nous pensons qu’un autre phénomène a dû aider à ce glissement. En effet, depuis le VIème siècle de notre ère, on représente entre autre le diable sous les traits d’un dragon ou d’un être grotesque avec des ailes de chauve-souris, en opposition aux anges et aux oiseaux bienfaisants, toujours représentés avec des ailes à plume. De là à transformer le dragon d’Aragon en chauve-souris, le pas fut franchi…

barcelone et la chauve-souris

VISCA el barça

Pour l’anecdote, en 1899, le Football Club Barcelona est créé – entendez le Barça, évidemment ! -. Le 12 décembre de la même année, le logo du club est défini. Ce sera le blason de la ville de Barcelone afin de démontrer sa contribution à la vie sportive de la ville…. Un blason surmonté d’une chauve-souris.

 

En 1931, le chiroptère disparaît des armoiries de Barcelone. Cette disparition peut être considérée comme la perte d’un symbole emblématique partagé avec les autres capitales de l’ancienne Couronne d’Aragon.